Je veux me désabonner !

Qu’il est agaçant d’être abonné à un programme emailing dont il semble impossible de se débarrasser !  Mais avant d’aller encombrer les services de la CNIL avec un signalement, il y a sans doute quelques petites choses à savoir et à tenter. Ça tombe bien, je vous aide à les identifier !spam-964521_640Tout d’abord, ayez à l’esprit que les éditeurs ont à coeur d’entretenir leurs bases, ce qui implique de ne pas retenir contre leur gré les abonnés qui risqueraient de signaler ou de classer en indésirables leurs messages, et par là même d’entacher la réputation de leur programme emailing.

L’éditeur a donc autant intérêt que vous à ce que le désabonnement soit possible, non seulement pour se conformer à la loi, mais aussi pour pérenniser son business.

Voici trois cas de figure qui pourraient expliquer vos difficultés à vous désabonner, suivis de mes conseils pour y parvenir.

Cas de figure n°1 : le lien de désabonnement contenu dans le mail ne fonctionne pas

Votre client de messagerie* ou votre webmail* est la plupart du temps en cause dans le non-fonctionnement d’un lien de désabonnement. Ce lien ne mène à rien parce qu’il a été rendu inactif par votre messagerie. Il ne faut donc pas en conclure que l’éditeur du message rend volontairement impossible le désabonnement.

* un client de messagerie est un logiciel qui sert à lire et envoyer des messages email (Outlook, Thunderbird…). Un webmail est une interface web offrant les mêmes fonctionnalités, mais en ligne (hotmail, gmail, yahoo…).

Cas de figure n°2 : le lien de désabonnement semble avoir fonctionné mais je continue de recevoir des mails

Trois possibilités :

  1. vous étiez abonné(e) à plusieurs sous-programmes d’un même programme et le désabonnement n’est pas total mais partiel. Il faut alors méthodiquement vous désabonner de chaque programme l’un après l’autre.
  2. vous étiez abonné avec plusieurs adresses email. Vous ne vous rendez pas forcément compte si votre adresse mail principale et ses alias aboutissent à la même boîte de réception. Mais malheureusement il va falloir désabonner l’ensemble de vos adresses email, toutes sans exception. Le système qui vous envoie ces mails n’est pas au courant que ‘nomprenom@wanadoo.fr’ et ‘nomprenom@orange.fr’ sont une seule et même personne, et de la même façon pour lui ‘nom.prenom@orange.fr’ et ‘nomprenom@orange.fr’ sont deux profils distincts.
  3. votre désabonnement vous a été confirmé par mail et pourtant vous continuez de recevoir des messages parce que ceux-ci ont été programmés à l’avance par l’éditeur. Il faut donc alors simplement s’armer de patience et attendre un délai raisonnable de deux à trois semaines avant que le désabonnement ne soit effectif.

Cas de figure n°3 : je leur écris pour demander mon désabonnement mais je ne reçois aucune réponse !

Il est fort possible que vous n’écriviez pas à la bonne adresse email. Voici deux cas très courants où l’on croit envoyer un mail alors qu’on ne fait que jeter une bouteille à la mer :

  • vous avez répondu à un mail automatique vous confirmant votre désabonnement. Or c’est la plateforme qui envoie les mails pour le compte de l’éditeur qui vous envoie ce mail automatique.
  • vous avez répondu au mail dont vous souhaitiez vous désabonner. Or ce message est envoyé en masse via une plateforme d’emailing. Il arrive que l’éditeur fasse en sorte que les réponses faites à cet envoi automatique soient redirigées vers son service-clients, mais c’est loin d’être systématique.

 

La solution : écrire au service-clients de l’éditeur

Dans tous les cas évoqués, la solution la plus simple est de contacter par email l’éditeur du site pour demander votre désabonnement, en termes simples et clairs. Évitez le courrier papier qui vous coûte un timbre et ne sera pas plus efficace, voire moins car le risque d’erreur existe lorsque la personne qui traite votre demande doit saisir à la main l’adresse email à désabonner. Certes, le courrier papier continue de revêtir aux yeux de bien des gens un caractère officiel. Mais dans cette situation, c’est surtout d’efficacité dont vous avez besoin.

Si une demande formulée clairement et envoyée par email, renouvelée éventuellement une deuxième fois, n’a pas donné le résultat escompté, il faudra alors envisager de vous tourner vers le site signal-spam.fr. et de bloquer l’adresse email expéditrice depuis votre webmail ou client de messagerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *